Commentaires de marchés

Le Cac 40 continue de céder du terrain

Les marchés européens reculent nettement sur fond d'escalade des tensions géopolitiques. A 12:49, le STOXX 600 perdait 1.06% à 372.06. A Londres, le FTSE cèdait 1.11% à 7307.77 et à Francfort le Dax était en baisse de 0.31% à 11977.28. Sur le marché français, le Cac 40 était en baisse de 1.11% à 5058.47 Il y avait 38 valeurs en baisse pour 2 valeurs en hausse A noter parmi les plus fortes baisses du jour : ArcelorMittal -4.45% à 21.91 euros, TechnipFMC -2.72% à 22.39 euros et Axa -1.94% à 24.485 euros. A la hausse on retient : Carrefour qui gagne 0.5% à 20.26 euros. Enfin, sur le marché des changes l'euro vaut 1.1768 dollar (-0.0004) et le dollar cote 109.07 yens (-0.13). Sur le marché obligataire, le rendement de l’OAT 10 ans est en baisse de 3.2bps à 0.68%.
Précédent |  Suivant

Historique

du
au
15/12
Les indices européens devraient perdre du terrain en début de séance, toujours pénalisés par les propos de Mario Draghi qui s'est montré prudent concernant les perspectives d'inflation. Jeudi, les indices américains ont fini en baisse alors que les investisseurs s'inquiètent de possibles obstacles à la réforme fiscale. Le Dow Jones Industrial Average a perdu 76 points (-0.3%) à 24508, le S&P 500 a chuté de 10 points (-0.4%) à 2652, et le Nasdaq Composite a abandonné 19 points (-0.3%) à 6856. Le sénateur républicain Marco Rubio a annoncé qu'il ne soutiendrait pas la réforme fiscale tant qu'elle ne comprendrait des réductions fiscales pour les enfants de familles à faibles revenus. Sur le plan économique, les demandes hebdomadaires d’allocation chômage sont ressorties, pour la semaine close le 9 décembre, à 225,000, contre 236,000 la semaine précédente et 236,000 attendu. Par ailleurs, les ventes de détail ont progressé de 0.8% en novembre après une hausse de 0.5% le mois précédent (révisé à partir de +0.2%). Les économistes tablaient sur une augmentation de 0.3%. Les marchés européens ont poursuivi leur baisse, le STOXX Europe 600 abandonnant 0.5%. Le DAX allemand a perdu 0.4%, le FTSE britannique 0.7% et le CAC français 0.8%. Les obligations d'État américaines ont réduit leurs pertes de début de séance pour finir quasiment inchangées. Le rendement des obligations du Trésor à 10 ans a consolidé vers 2.346%, contre 2.353% mercredi. Les cours du pétrole ont rebondi, mettant fin à deux jours de baisse. Le pétrole brut a gagné 0.44 dollar (+0.8%) à 57.04 dollars le baril et le Brent a progressé de 0.87 dollar (+1.4%) à 63.31 dollars le baril. Les métaux précieux ont consolidé alors que le dollar américain s'est stabilisé après sa forte chute de la veille. L'or a perdu 0.2% à 1252 dollars l'once et l'argent a chuté de 1.2% à 15.87 dollars l'once. Synthèse de marché: devises Le dollar américain s'est renforcé après les bons chiffres de l'emploi et des ventes de détail. Cependant, il a ensuite consolidé dans le sillage de l'incertitude sur le vote de la réforme fiscale. Le dollar index a progressé vers 93.75 avant de finir à 93.48, contre 93.42 mercredi. Comme attendu, la BCE, le Banque d'Angleterre et la Banque Nationale Suisse ont maintenu leurs taux inchangés. L'EUR/USD a touché un plus haut à 1.1862 avant de se retourner à la baisse et de finir à 1.1777, en baisse de 0.4%. Le GBP/USD a progressé de 0.1% à 1.3430 alors que l'USD/CHF a rebondi de 0.4% à 0.9890, mettant fin à quatre jours de baisse. L'USD/JPY a perdu 0.1% à 112.38. Le dollar canadien s'est renforcé face au billet vert alors que les attentes d'une nouvelle hausse de taux début 2018 ont été renforcées par le commentaire du gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, qui a indiqué que l'économie aurait besoin de moins de stimulant à l'avenir. L'USD/CAD a plongé à un plus bas du jour à 1.2709 avant de revenir à 1.2794, en baisse de 0.2%. Dans le même temps, l'AUD/USD a progressé pour la quatrième séance consécutive en s'adjugeant 0.4% à 0.7665 alors que le NZD/USD a chuté de 0.6% à 0.6981, mettant fin à quatre jours de hausse. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD a progressé au-delà de 1.1780. L'USD/JPY a chuté vers 112.09 avant de rebondir. Le GBP/USD s'est maintenu au-dessus de 1.3430. L'USD/CAD a chuté sous 1.2770. L'or est resté stable à 1254 dollars l'once. Attendu aujourd’hui La balance commerciale de l'eurozone pour octobre est attendue en surplus de 24.3 milliards d'euros. En France, la progression est revenus au troisième trimestre est attendue à +0.3% sur un trimestre. Aux Etats-Unis, l'indice de Empire Manufacturing pour décembre est attendu à 18.8. La production industrielle pour novembre est attendue à +0.3% sur un mois et l'utilisation des capacités est attendue à 77.2%. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (baissier sous 1.1810), USD/JPY (baissier sous 112.60), et GBP/USD (haussier au-dessus de 1.3395).
14/12
L'indice Cac 40 a lâché 0.78% à 5357.14 points jeudi. L'indice parisien a oscillé durant la séance dans une étroite fourchette située entre les 5400 et 5370 points avant de chuter en fin de séance. Sur le plan économique, les prix à la consommation ont augmenté de 0.1% en novembre en estimation finale, comme en première lecture et au même rythme qu’en octobre. Par ailleurs, l’indice PMI manufacturier est ressorti à 59.3 en décembre en estimation préliminaire (57.2 attendu) contre 57.7 en novembre. L’indice PMI des services s’est établi à 59.4 en première estimation contre 60 attendu et 60.4 le mois précédent. De son côté, la première prévision de l’indice PMI composite pour décembre est ressortie à 60 contre 60.3 en novembre et 59.6 attendu. Airbus Group (-1.06% à 85.34 euros): le conseil d’administration du groupe se réunissait ce 14 décembre sur fond de rumeur de départ des dirigeants. Par ailleurs, Airbus a reçu une commande ferme de Delta Air Lines pour 100 A321neo. Celle-ci comprend une option pour 100 appareils du même type supplémentaires. Dassault Aviation (-2.33% à 1319.8 euros) a engagé «le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l`arrêt du programme Falcon 5X et annonce le lancement d`un nouvel avion avec une entrée en service en 2022.» Ce contrat reliait le groupe à Safran (-2.03% à 85.83 euros). De son côté, Safran a rappelé «que les pénalités contractuelles au titre du développement du moteur ont déjà été provisionnées dans ses comptes». Eiffage (-0.04% à 91.6 euros): Moody’s Investors Service a relevé la note de crédit de la Société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhone (APRR), filiale d’Eiffage, à «Baa2» contre «Baa1» précédemment, mettant en avant des performances positives en termes de trafic. Nexans (-6.37% à 48.55 euros) a été pénalisé par une dégradation de recommandation de la part d’un analyste. 
14/12
Les indices européens devraient perdre un peu de terrain en début de séance, pénalisés par la hausse de l'euro-dollar et par la prudence régnant avant la décision de la BCE sur ses taux et du discours de Mario Draghi qui s'ensuivra à 14h30. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Mercredi, le Dow Jones Industrial Average (+80 points ou +0.3% à 24585) a inscrit un nouveau record historique après que la Fed a annoncé, comme largement attendu, une hausse de taux. Le Nasdaq Composite a gagné 13 points (+0.2%) à 6875. Le S&P 500 a quant à lui consolidé de un point à 2662 après la chute du secteur bancaire en fin de séance. Tout en augmentant son taux directeur de 25 points de base à 1.25 - 1.50%, la Fed a maintenu sa prévision de trois nouvelles hausses en 2018. Elle a également augmenté ses prévisions de croissance pour 2018 à 2.5%, contre 2.1% auparavant, et à 2.1% pour 2019, contre 2.0%. Janet Yellen a indiqué que la croissance économique actuelle n'était pas basée sur une dette insoutenable et qu'elle était sereine pour l'avenir. Dans le même temps, les Républicains du Congrès ont trouvé un accord sur la réforme fiscale, autorisant un vote final pour la semaine prochaine sur la base d'un impôt sur les sociétés à 21%. Sur le plan économique, les prix à la consommation ont augmenté de 0.4% en novembre, comme attendu, après une hausse de 0.1% le mois précédent. Les marchés européens sont retournés en territoire négatif, le STOXX Europe 600 abandonnant 0.2%. Le DAX allemand a chuté de 0.4%, le FTSE britannique de 0.1% et le CAC français de 0.5%. Les obligations d'État américaines ont progressé, poussant le rendement des obligations du Trésor à 10 ans vers 2.353%, contre 2.403% mardi, mettant fin à quatre jours de hausse. Les cours du pétrole ont consolidé pour la deuxième séance consécutive, alors que les stocks américains progressent. Le pétrole brut a perdu 0.54 dollar (-1.0%) à 56.60 dollars le baril et le Brent a chuté de 0.90 dollar (-1.4%) à 62.44 dollars le baril. Les métaux précieux ont profité de la baisse du dollar américain. L'or a bondi de 1.0% à 1255 dollars l'once et l'argent a gagné 2.2% à 16.06 dollars l'once. Synthèse de marché: devises Le dollar américain a accentué ses pertes alors que l'inflation reste contenue et que la Fed a maintenu ses perspectives de hausses de taux inchangées pour les années à venir. Le dollar index a chuté de 0.7% à 93.46. L'EUR/USD a bondi de 0.7% à 1.1825 alors que l'USD/JPY a chuté de 0.9% à 112.53 et que l'USD/CHF a perdu 0.6% à 0.9854. Le GBP/USD a mis fin à trois jours de baisse en rebondissant de 0.8% à 1.3418. Lors de sa réunion monétaire de ce jour, la Banque d'Angleterre devrait maintenir son taux directeur inchangé à 0.5%. Elle l'avait monté pour la première fois depuis 2007 le mois dernier. L'USD/CAD a chuté sous sa moyenne mobile à 200 jours à 1.2840 en abandonnant 0.4% à 1.2813. Le NZD/USD a affiché une quatrième séance de hausse consécutive en s'adjugeant 1.3% à 0.7021, au plus haut depuis le 19 octobre. L'AUD/USD a bondi de 1.1% à 0.7636, affichant une troisième séance de hausse. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD s'est maintenu autour de 1.1830 alors que l'USD/JPY a progressé vers 112.60. Le GBP/USD a poursuivi sa progression au-delà de 1.3430. Le taux de chômage australien est resté inchangé à 5.4% en novembre alors que les créations d'emplois ont bondi à +61 600, contre +7 800 en octobre. L'AUD/USD a bondi vers 0.7674. L'or a progressé vers 1259 dollars l'once. Attendu aujourd’hui Les PMI pour décembre sont attendus, en eurozone, à 59.7 pour le manufacturier et à 56 pour les services, en Allemagne à 62 pour le manufacturier et à 54.6 pour les services, en France à 57.2 pour le manufacturier et à 60 pour les services et aux Etats-Unis à 53.9 pour le manufacturier et à 54.7 pour les services, La BCE et la Banque d'Angleterre vont annoncer leurs décisions de politique monétaire, le maintien de la situation actuelle est attendu. En France, l'inflation pour novembre est attendue à +0.1% sur un mois et à +1.2% sur un an. Au Royaume-Uni, les ventes de détail pour novembre sont attendues à +0.4% sur un mois et à +0.2% sur un an. Aux Etats-Unis, les demandes hebdomadaires d'allocations au chômage pour la semaine finissant au 9 décembre sont attendues à 236 000. Les ventes de détail pour novembre sont attendues à +0.3%. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (haussier au-dessus de 1.1795), USD/JPY (baissier sous 113.15), et GBP/USD (haussier au-dessus de 1.3370).
13/12
L'indice Cac 40 a lâché 0.51% à 5399.45 points mercredi. Il y avait 31 valeurs en baisse pour 9 valeurs en hausse. Le marché parisien a marqué le pas avant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale prévue dans la soirée. Airbus Group (-1.12% à 86.25 euros): selon Le Figaro, le président exécutif du groupe ne devrait pas briguer un troisième mandat à la tête du groupe. JCDecaux (+0.58% à 33.79 euros): «Dubai Duty Free, Dubai Airports et JCDecaux ont annoncé leur partenariat pour le lancement d`une nouvelle offre publicitaire « Drive-to-Store » basée sur la donnée à Dubai International, à compter du 1er janvier 2018.» Plastic Omnium (+0.93% à 35.88 euros) a déclaré tabler pour 2021 sur un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros. Les ventes sont attendues à 8 milliards d’euros pour 2017. Sanofi (-0.49% à 74.66 euros) a indiqué tabler sur le lacement d’au moins dix essais de phase 3 dans les 12 prochains mois. STMicroelectronics (+1.02% à 18.84 euros) a annoncé «l`acquisition d`Atollic, société spécialisée dans la fourniture d`outils de développement logiciel, dont TrueSTUDIO, un environnement de développement intégré (IDE) considéré et reconnu par les utilisateurs professionnels.» Suez (-1.84% à 15.46 euros) a indiqué viser une croissance annuelle à moyen terme de 5% pour son activité Water Technologies & Solutions, la nouvelle entité spécialisée dans le traitement de l’eau industrielle formée avec GE Water. TF1 (+1.3% à 12.89 euros) et Axel Springer ont remis «une offre ferme pour l’acquisition, par le Groupe TF1, de la participation majoritaire du Groupe Axel Springer (78.4% du capital) dans le Groupe aufeminin. Une fois cette acquisition réalisée, TF1 déposera une offre publique d’achat obligatoire simplifiée au même prix sur le solde du capital.
13/12
Les indices européens devraient consolider en début de séance, freinés par le rebond de l'EUR/USD après que les républicains ont subi un revers électoral aux Etats-Unis. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Mardi, le Dow Jones Industrial Average (+118 points ou +0.5% à 24504) et le S&P 500 (+4 points ou +0.2% à 2664) ont inscrit de nouveaux records, grâce aux gains réalisés par le secteur bancaire et financier. Le Nasdaq Composite a quant à lui perdu 12 points (-0.2%) à 6862. Goldman Sachs a progressé de 3.0% et JPMorgan Chase & Co de 1.2%. Boeing a gagné 2.4%. Verizon Communications s'est adjugé 2.6% et Comcast 2.8%. Sur le plan économique, les prix à la production ont augmenté de 0.4% en novembre, au même rythme qu’au mois précédent. Ils étaient attendus en hausse de 0.3%. L'inflation, publiée aujourd'hui, est attendue à +0.4% sur un mois en novembre. La Fed rendra sa décision de politique monétaire ce soir, une hausse des taux est attendue. Les marchés européens ont globalement progressé, le STOXX Europe 600 s'adjugeant 0.7%. Le DAX allemand a gagné 0.7%, le FTSE britannique a progressé de 0.6% et le CAC français de 0.8%. Les obligations d'État américaines ont poursuivi leur consolidation grâce aux attentes d'une plus forte inflation. Le rendement des obligations du Trésor à 10 ans a progressé vers 2.403%, contre 2.387% lundi, affichant une quatrième séance de hausse consécutive. Les cours du pétrole se sont retournés à la baisse alors que les investisseurs prennent leurs profits après le bond réalisé suite à la fermeture d'un pipeline européen. Le pétrole brut a perdu 0.85 dollar (-1.5%) à 57.14 dollars le baril et le Brent a chuté de 1.35 dollar (-2.1%) à 63.34 dollars le baril. L'or a progressé vers 1243 dollars l'once, contre 1241 dollars la veille. Synthèse de marché: devises Le dollar américain a profité des forts prix à la production et des attentes d'une hausse de taux de la Fed ce mercredi. Le dollar index a gagné 0.3% à 94.10. L'EUR/USD a manqué de dynamisme haussier en glissant de 0.2% à 1.1740, au plus bas depuis le 21 novembre. L'USD/JPY a peu bougé à 113.53 alors que l'USD/CHF a consolidé vers 0.9915. L'inflation au Royaume-Uni a progressé de 3.1% sur un an en novembre, contre +3.0% attendu. Le GBP/USD a touché un plus haut à 1.3379 avant de consolider vers 1.3315, en baisse de 0.2%, dans le rouge pour la troisième séance consécutive. L'USD/CAD s'est maintenu au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours à 1.2840 en terminant à 1.2860. L'AUD/USD a rebondi de 0.4% à 0.7557 et le NZD/USD a progressé de 0.3% à 0.6932, affichant une troisième séance de hausse consécutive. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, le dollar américain a consolidé légèrement face aux autres devises. L'EUR/USD a progressé vers 1.1762 et l'USD/JPY a touché 113.11 à la baisse. Le GBP/USD s'est stabilisé autour de 1.3320. L'AUD/USD a progressé vers 0.7580 et le NZD/USD a touché 0.6961 à la hausse. L'or a peu bougé à 1243 dollars l'once. Attendu aujourd’hui La Fed va annoncer sa décision de politique monétaire, une hausse de 25 points de base est attendue. L'inflation pour novembre est attendue à +0.4% sur un mois et à +2.2% sur un an. La production industrielle de l'eurozone pour octobre est attendue à +0.0% sur un mois. En Allemagne, l'inflation pour novembre est attendue à +0.3% sur un mois et à +1.8% sur un an. Au Royaume-Uni, le taux de chômage pour la période août-octobre est attendu à 4.2%. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (baissier sous 1.1770), USD/JPY (baissier sous 113.55), et GBP/USD (baissier sous 1.3350).
12/12
L'indice Cac 40 a gagné 0.75% à 5427.19 points mardi. L’indice parisien a fortement corrigé durant les 30 premières minutes de la séance avant de rebondir sur les 5360 points et de prolonger son mouvement de reprise pendant le reste de la séance. Groupe Eurotunnel (-1.89% à 10.66 euros) a indiqué qu’en «novembre 2017, les Navettes Camions ont transporté 140,257 véhicules, soit une légère baisse de 2% par rapport au mois de novembre 2016. (…) Concernant les véhicules de tourisme, le trafic des Navettes Passagers, s’est inscrit en baisse de 6% par rapport au mois de novembre 2016, avec 141,490 véhicules transportés.» JCDecaux (-0.47% à 33.6 euros) «a remporté, à la suite d`un appel d`offres, le contrat de location et de stationnement vélos de Nantes Métropole (Nantes, 6ème ville de France, près de 620,000 habitants à l`échelle de la Métropole), pour une durée de 7 ans (avec une possibilité de reconduction pour 3 ans supplémentaires).» Sanofi (+1.97% à 75.03 euros): «la Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé Admelog, la première insuline lispro «follow-on» de Sanofi pour aider les patients atteints de diabète à contrôler leur glycémie avant les repas.» Schneider Electric (+1.1% à 71.86 euros), à l’occasion d’une journée investisseurs, «a réitéré son objectif d’une croissance organique de son chiffre d’affaires comprise entre +3% et +6% en moyenne au travers du cycle économique.» Vallourec (+6.88% à 4.74 euros), leader mondial des solutions tubulaires premium, «a reçu, à l`issue de négociations exclusives menées avec le groupe américain de services pétroliers National Oilwell Varco (NOV), une offre ferme de rachat par celui-ci de l`activité «Drilling Products» de Vallourec (Produits de forage), pour un montant en numéraire total de 63 millions de dollars.»
12/12
Les indices européens devraient reprendre un peu de terrain en début de séance, mais le marché devrait rester attentiste par la suite avant les réunions des différentes banques centrales cette semaine. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Lundi, le Dow Jones Industrial Average (+56 points ou +0.2% à 24386) et le S&P 500 (+8 points ou +0.3% à 2659) ont inscrit de nouveaux records, et le Nasdaq Composite a gagné 35 points (+0.5%) à 6875, soutenu par les secteurs de la technologie et de l'énergie. Apple a progressé de 1.9% et Nvidia de 1.7%. Bluebird Bio a bondi de 17.9% et Celgene de 1.8%. Marathon Patent s'est envolé de 42.9%, Xunlei de 29.4%, et Riot Blockchain de 45.5%. Les marchés européens ont fini sur une note mitigée, le STOXX Europe 600 abandonnant mois de 0.1%. Le DAX allemand et le CAC français ont perdu 0.2% alors que le FTSE britannique a gagné 0.8%. Les obligations d'État américaines ont consolidé avant une série de décisions de banques centrales attendues cette semaine. Le rendement des obligations du Trésor à 10 ans a progressé vers 2.387%, contre 2.383%% vendredi. Les cours du pétrole ont progressé après l'annonce par le raffineur britannique Ineos de la coupure d'un pipeline majeur européen durant plusieurs semaines en raison d'une cassure. Le pétrole brut a gagné 0.63 dollar (+1.1%) à 57.99 dollars le baril et le Brent a bondi de 1.29 dollar (+2.0%) à 64.69 dollars le baril, au plus haut depuis juin 2015. L'or a repris le chemin de la baisse en perdant 0.5% à 1241 dollars l'once. Synthèse de marché: devises Le dollar américain a progressé avant la réunion de la Fed qui aura lieu plus tard dans la semaine. Une hausse de taux est attendue mercredi et les investisseurs seront attentifs aux prévisions de la banque centrale pour 2018. Le dollar index a progressé vers 93.93, contre 93.90 vendredi, affichant une sixième séance de hausse consécutive. Le dollar néo-zélandais a profité de la nomination d'Adrian Orr à la tête de la Banque centrale de Nouvelle-Zélande. Le NZD/USD a bondi de 1.1%% à 0.6910. L'EUR/USD a touché un plus haut à 1.1812 avant de consolider vers 1.1768, contre 1.1764 vendredi et mettant fin à six séances de baisse consécutives. L'USD/JPY a progressé vers 113.55, contre 113.48 vendredi, affichant une troisième séance de hausse consécutive. L'USD/CHF a consolidé de 0.1% à 0.9917. Le GBP/USD a chuté de 0.4% à 1.3337. L'USD/CAD a progressé vers 1.2854, contre 1.2849 vendredi, se maintenant au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours à 1.2840. Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, doit s'exprimer jeudi. L'AUD/USD a mis fin à trois séances de baisse en rebondissant de 0.3%% à 0.7524. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD est resté stable à 1.1770 et l'USD/JPY a consolidé vers 113.43. Le GBP/USD a manqué de dynamisme haussier et s'est maintenu juste au-dessus de 1.3340. Le NZD/USD a progressé vers 0.6936. L'or a progressé vers 1248 dollars l'once. Attendu aujourd’hui En Allemagne, le ZEW pour décembre est attendu à 88.7 pour la situation actuelle et à 18 pour les attentes. En France, les créations d'emplois pour le troisième trimestre sont attendues à +0.3% sur un trimestre. Au Royaume-Uni, l'inflation pour novembre est attendue à +0.2% sur un mois et à +3.0% sur un an. Les prix à la production sont attendue à +0.3% sur un mois et à +3.0% sur un an. Aux Etats-Unis, l'indice de confiance des PME pour novembre est attendu à 104. Les prix à la production pour novembre sont attendus à +0.3% sur un mois et à +2.9% sur un an. Le budget fédéral pour novembre est attendu en déficit de 134.5 milliards de dollars. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (haussier au-dessus de 1.1760), USD/JPY (baissier sous 113.70), et GBP/USD (baissier sous 1.3375).
<< 1   
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné aux services de Trading Central.
Profitez des analyses techniques et stratégies d’investissements disponibles sur TRADINGCENTRAL.fr à partir de 40€ par mois*
* Consultez l’intégralité des tarifs ici
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné au PACK EXPERT Tradingcentral.fr
Vous aussi, accédez aux analyses techniques et stratégies de TradingCentral.fr sur toutes les classes d'actifs, à partir de 35€ par mois*
* pour un abonnement de 24 mois au service classique Je m'abonne
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être membre de Trading Central.
Mot de passe oublié ?
Pas encore membre ?

GRATUIT : recevez tous les matins l'analyse du CAC 40 et un conseil gratuit dans votre boite email.

GRATUIT : consultez l'analyse des valeurs du SRD.

Devenir membre
DEVENEZ CLIENT
Ne passez plus votre temps
à rechercher des opportunités d'investissement
Je deviens client
Fermer
Contactez-nous

Trading Central ne garantit pas la fiabilité des informations fournies. Ces dernières reflètent la vision de Trading Central à un instant donné et elles sont donc susceptibles d'évoluer sans préavis. Elles ne s’appuient pas sur la connaissance de la situation financière ni l’expérience du Client. La responsabilité de Trading Central ne saurait donc être engagée sur la base des informations données par téléphone ou par courriel. Le Client est seul juge de l’opportunité des opérations qu’il pourra être amené à conclure et doit apprécier ses choix d’investissement en fonction de sa situation financière, de son expérience et de ses objectifs en matière de placement ou de financement (notamment son degré d’acceptation du risque de perte et la durée d’investissement envisagée). Pour bénéficier d’un conseil personnalisé et adapté à sa situation, le Client est invité par Trading Central à contacter un conseiller en gestion de patrimoine agréé par les autorités compétentes. Les recommandations de Trading Central ne constituent pas une incitation à investir et ne se substituent pas au propre jugement de l’investisseur. Elles ne doivent pas être l'unique base d'évaluation des stratégies ou instruments financiers concernés. Elles sont destinées à une clientèle autonome et avertie, disposant d'une bonne connaissance des marchés et outils boursiers, assumant pleinement les risques pris et acceptant les aléas boursiers.

Fermer
Mot de passe oublié ?

Pour recevoir votre nouveau mot de passe, entrez l'adresse email que vous nous avez communiquée lors de votre inscription.

Une fois votre nouveau mot de passe reçu, nous vous conseillons de vous rendre dans votre espace client/membre pour le modifier.