Commentaires de marchés

Le Cac 40 continue de céder du terrain

Les marchés européens reculent nettement sur fond d'escalade des tensions géopolitiques. A 12:49, le STOXX 600 perdait 1.06% à 372.06. A Londres, le FTSE cèdait 1.11% à 7307.77 et à Francfort le Dax était en baisse de 0.31% à 11977.28. Sur le marché français, le Cac 40 était en baisse de 1.11% à 5058.47 Il y avait 38 valeurs en baisse pour 2 valeurs en hausse A noter parmi les plus fortes baisses du jour : ArcelorMittal -4.45% à 21.91 euros, TechnipFMC -2.72% à 22.39 euros et Axa -1.94% à 24.485 euros. A la hausse on retient : Carrefour qui gagne 0.5% à 20.26 euros. Enfin, sur le marché des changes l'euro vaut 1.1768 dollar (-0.0004) et le dollar cote 109.07 yens (-0.13). Sur le marché obligataire, le rendement de l’OAT 10 ans est en baisse de 3.2bps à 0.68%.
Précédent |  Suivant

Historique

du
au
20/10
Les indices européens devraient gagner du terrain en début de séance après que le Sénat américain a adopté une résolution budgétaire ouvrant la voie à la réforme fiscale souhaitée par Donald Trump. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Jeudi, le Dow Jones Industrial Average (+5 points à 23163) et le S&P 500 (en hausse de mois de 1 point à 2562) ont affiché de nouveaux records à la hausse alors que le Nasdaq Composite a perdu 19 points (-0.3%) à 6605. Apple a chuté de 2.4%, eBay de 1.8%, et United Continental de 12.1%. Les marchés européens ont globalement consolidé, le STOXX Europe 600 perdant 0.6%. Le DAX allemand a abandonné 0.4%, le FTSE britannique et le CAC français ont perdu 0.3%. Les prix du pétrole ont consolidé sur fond de détentes des tensions géopolitiques et de prises de profits après la récente forte hausse. Le pétrole brut a perdu 0.75 dollar (-1.4%) à 51.29 dollars le baril et le Brent a chuté de 0.92 dollar (-1.6%) à 57.23 dollars le baril. L'or a mis fin à trois jours de baisse en rebondissant de 0.7% à 1289 dollars l'once. Le prix des obligations souveraines des Etats-Unis s'est stabilisé après la récente consolidation. Le rendement du taux de référence du Trésor américain à 10 ans a glissé vers 2.323%, contre 2.239% mercredi. Synthèse de marché: devises Le dollar américain a poursuivi sa baisse dans le sillage de la baisse des rendements obligataires. Le dollar index a fini en baisse pour la deuxième séance consécutive en perdant 0.2% à 93.15. Le dollar néo-zélandais s'est placé au centre de l'attention du marché des changes hier en chutant de 1.7% à 0.7030, au plus bas depuis le 25 mai. Le parti New Zealand First a finalement annoncé qu'il souhaitait former un gouvernement avec le Parti Travailliste. Les deux partis s'accordent pour limiter l'accès à la propriété aux étrangers et pour donner un mandat à la Banque centrale qui permettrait de faire baisser le dollar néo-zélandais et ainsi de favoriser les exportations. L'euro a bondi de 0.5% à 1.1850. L'USD/JPY a plongé de 0.4% à 112.53 et l'USD/CHF de 0.5% à 0.9761 (plus bas à 0.9735), de retour sous sa moyenne mobile à 200 jours à 0.9763. La livre sterling a consolidé face au dollar américain et à l'euro après la chute inattendue des ventes de détail au Royaume-Uni en septembre. Le GBP/USD a perdu 0.4% à 1.3157 et l'EUR/GBP a bondi de 0.9% à 0.9004, affichant une troisième séance de hausse consécutive. L'USD/CAD a rebondi de 0.2% à 1.2484 et l'AUD/USD a gagné 0.5% à 0.7879. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, le dollar américain a bondi face aux autres devises après l'approbation par le Sénat américain du plan budgétaire pour 2018, ce qui facilitera la réforme fiscale voulue par M. Trump. L'EUR/USD a consolidé vers 1.1806, le GBP/USD est passé sous 1.3100 alors que l'USD/JPY a touché 113.30 à la hausse. Le NZD/USD est passé sous 0.7000 en s'affichant à 0.6969. L'or s'est retourné à la baisse vers 1281 dollars l'once. Attendu aujourd’hui Les comptes courants de l'eurozone pour août sont attendus. En Allemagne, les prix à la production pour septembre sont attendus à +0.1% sur un mois et à +2.9% sur un an. Au Royaume-Uni, les emprunts nets du secteur public sont attendus à 5.7 milliards de livres. Aux Etats-Unis, les ventes de logements existants pour septembre sont attendues à -0.9% sur un mois. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (baissier sous 1.1840), USD/JPY (haussier au-dessus de 112.70), et GBP/USD (baissier sous 1.3165).
19/10
L'indice Cac 40 a abandonné 0.29% à 5368.29 points jeudi. Après une matinée fortement baissière sur laquelle l’Espagne a beaucoup pesée, l’indice parisien a regagné du terrain dans l’après-midi, soutenu par les statistiques de l’emploi américain. Carrefour (+3.42% à 17.71 euros) a publié pour le troisième trimestre un chiffre d’affaires de 21.9 milliards d’euros, en hausse de 0.4% à changes courants et de 0.5% à données comparables. Le groupe a confirmé ses objectifs, révisés à la baisse fin août lors de la publication de ses résultats semestriels. GTT (-7.23% à 43.12 euros), le leader mondial de la conception de systèmes de confinement à membranes pour le transport maritime et le stockage du GNL (Gaz Naturel Liquéfié), a chuté après avoir accusé une baisse de 4.6% de son chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de 2017. L'Oréal (-1.37% à 186.9 euros) a été pénalisé par une dégradation de recommandation de la part d’un analyste. Publicis (-6.58% à 58.1 euros) a chuté après avoir dévoilé un chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux attentes. Thales (-3.2% à 94.1 euros), le groupe de défense, a dévoilé pour les neuf premiers mois de 2017 un chiffre d’affaires d’environ 10.34 milliards d’euros, faisant ressortie une croissance organique de 3.5% Les prises de commandes ont reculé de 13% en données comparables à 8.83 milliards d’euros. Le groupe a confirmé ses objectifs annuels. Vilmorin & Cie (-2.04% à 80.5 euros), quatrième semencier mondial, a réalisé pour son exercice 2016/2017 un bénéfice net en hausse de 46.5% à 86.9 millions d’euros sur un chiffre d’affaires en progression de 6.7% à 1.41 milliard d’euros. Sur une base organique, les ventes sont restées stables. Le groupe vise une stabilité de son taux de marge opérationnelle courante pour l’exercice en cours.
19/10
Les indices européens devraient peu évoluer en début de séance, dans l'attente de développements sur la situation en Espagne. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Mercredi, le Dow Jones Industrial Average a terminé pour la première fois au-dessus des 23000 en s'adjugeant 160 points (+0.7%) à 23157. Le bond de 8.9% d'IBM a largement contribué à cette performance. Le S&P 500 (+1 point à 2561) et le Nasdaq Composite (hausse de moins d'un point à 6624) ont également affiché de nouveaux plus hauts historiques. Le marché a profité des bons résultats trimestriels des entreprises ainsi que des progrès de la réforme fiscale de M. Trump. Les marchés européens ont également progressé, le STOXX Europe 600 s'adjugeant 0.3%. Le DAX allemand, le FTSE britannique et le CAC français ont gagné 0.4%. Les prix du pétrole ont progressé pour la quatrième séance consécutive, touchant un plus haut de trois semaines après la publication hebdomadaire des stocks américains montrant une chute de 5.7 millions de barils, contre une baisse de 3.2 millions de barils attendue. Le pétrole brut a gagné 0.16 dollar (+0.3%) à 52.04 dollars le baril et le Brent s'est adjugé 0.27 dollar (+0.5%) à 58.15 dollars le baril. L'or a poursuivi sa baisse pour une troisième séance consécutive en perdant 0.3% à 1280 dollars l'once. Le prix des obligations souveraines des Etats-Unis a poursuivi sa baisse alors que les marchés actions affichent de nouveaux plus hauts. Le rendement du taux de référence du Trésor américain à 10 ans a progressé vers 2.339%, contre 2.300% mardi. Synthèse de marché: devises Le dollar américain consolidé ses gains face aux autres devises après quatre séances consécutives de hausse. Le dollar index a touché un plus haut à 93.79 avant de consolider vers 93.36, en baisse de 0.2%. L'euro a rebondi de 0.2% à 1.1787. La livre sterling a grappillé 0.1% à 1.3203 (plus bas du jour à 1.3138). L'USD/JPY a bondi de 0.7% à 112.92, au plus haut depuis le 13 juillet. L'USD/CHF a gagné 0.3% à 0.9814. Le dollar canadien s'est renforcé face au billet vert après la hausse de 1.6% sur un mois en août des ventes de grossistes, contre une baisse de 0.1% attendue. L'USD/CAD a perdu 0.4% à 1.2465. Le NZD/USD a chuté de 0.3% à 0.7151 (plus bas du jour à 0.7117). L'AUD/USD a peu bougé à 0.7844. Ce matin, le taux de chômage australien pour septembre a baissé vers 5.5%, contre 5.6% en août avec 19800 créations d'emplois (contre 15000 attendues)? L'AUD/USD a bondi vers 0.7871. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD a progressé vers 1.1816 alors que l'USD/JPY a testé le support à 112.90. Le GBP/USD s'est maintenu au-dessus de 1.3200. L'AUD/USD a consolidé sous son plus haut à 0.7871 et le NZD/USD a chuté vers 0.7130. L'or a poursuivi sa baisse vers 1276 dollars l'once. Attendu aujourd’hui Au Royaume-Uni, les ventes de détail pour septembre sont attendues à -0.1% sur un mois. Aux Etats-Unis, les demandes hebdomadaires d'allocations au chômage pour la semaine finissant au 14 octobre sont attendues à 240 000. L'indice des affaires de la FED de Philadelphie pour octobre est attendu à 22.0. L'indice du Conference Broad pour septembre est attendu à +0.1% sur un mois. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (haussier au-dessus de 1.1775), USD/JPY (haussier au-dessus de 112.65), et GBP/USD (haussier au-dessus de 1.3175).
18/10
L'indice Cac 40 a gagné 0.42% à 5383.81 points mercredi, les investisseurs montrant leur optimisme quant au dénouement politique espagnol. Il y avait 30 valeurs en hausse pour 10 valeurs en baisse. Sur le front des valeurs, bioMérieux (-2.42% à 69.01 euros), le spécialiste du diagnostic in-vitro, a publié pour le troisième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 1.67 milliard d'euros, en hausse de 10.8% à données publiées et de 10.7% à taux de change et périmètre constants. Alexandre Mérieux, Directeur Général, a déclaré : «la croissance du troisième trimestre a confirmé la bonne dynamique commerciale dans laquelle s'inscrit bioMérieux depuis plusieurs trimestres. La bonne progression des gammes de microbiologie et la croissance toujours soutenue de la biologie moléculaire nous permettent d'atteindre une croissance de plus de 10% au terme des 9 premiers mois de l'année, et nous place ainsi sur une trajectoire favorable à la réalisation de nos objectifs annuels.» GL Events (-8.3% à 26.4 euros), spécialisé dans les prestations de services évènementiels, a chuté suite à une dégradation de recommandation de la part d'un analyste après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel jugé décevant par les intervenants. Haulotte Group (-8.79% à 15.56 euros), le spécialiste des nacelles élévatrices et des matériels d'élévation de charges, a subi d'importantes prises de bénéfices après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel sans surprise et la confirmation de ses objectifs annuels. Mercialys (+1.94% à 17.6 euros), l'une des principales foncières françaises exclusivement présentes dans les centres commerciaux, a enregistré pour son troisième trimestre un léger repli de ses revenus locatifs à 137.8 millions d'euros et a confirmé ses prévisions annuelles.
18/10
La période de consolidation sur les indices européens devrait se poursuivre en début de séance. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Mardi, le Dow Jones Industrial Average a dépassé le niveau des 23000 en cours de séance grâce aux gains réalisés par le secteur de la santé, avant de finir à un nouveau record de 22997, en hausse de 40 points, ou 0.2%. Le S&P 500 a grappillé 1 point à 2559, inscrivant également un nouveau record. Cependant, le Nasdaq Composite a perdu moins de un point à 6623. UnitedHealth a bondi de 5.5%, Johnson & Johnson de 3.4%, Tenet Healthcare de 5.3%, et Anthem de 1.9%. Côté baisses, Goldman Sachs a chuté de 2.6%, et Netflix de 1.6%. Sur le plan économique, la production industrielle a légèrement rebondi de 0.3% en septembre, comme attendu, après un repli de 0.7% en août (révisé à partir de -0.9%). Par ailleurs, les prix à l’importation ont augmenté de 0.7% en septembre après une hausse de 0.6% le mois précédent. Ils étaient attendus en progression de 0.6%. En outre, l’indice de confiance de la National Association of Home Builders (NAHB), qui mesure le moral des constructeurs immobiliers, s’est établi en hausse à 68 pour octobre, contre 64 le mois précédent et 64 attendu. Les marchés européens ont globalement consolidé, le STOXX Europe 600 perdant 0.3%. Le DAX allemand et le FTSE britannique ont perdu 0.1% alors que le CAC français est resté inchangé. Le pétrole brut a progressé de 0.1% à 51.88 dollars le baril et le Brent a gagné 0.06 dollar (+0.1%) à 57.88 dollars le baril. L'or a chuté pour le deuxième jour consécutif, perdant 0.7% à 1284 dollars l'once. Le rendement du taux de référence du Trésor américain à 10 ans a progressé vers 2.327% après la publication des statistiques économiques. Il a finalement terminé à 2.300%, contre 2.309% la veille. Synthèse de marché: devises Le dollar américain a poursuivi sa progression dans la foulée de bonnes statistiques économiques. Il a également profité de l'annonce selon laquelle M. Trump pourrait nommer l'économiste de Stanford, John Taylor, perçu comme un faucon, à la tête de la FED. Le dollar index a progressé pour la quatrième séance consécutive en s'adjugeant 0.2% à 93.51 (plus haut du jour à 93.72). L'euro a consolidé pour la quatrième séance consécutive en perdant 0.3% à 1.1766. L'USD/JPY a touché 112.47 avant de finir à 112.19, contre 112.18 la veille. L'USD/CHF a gagné 0.3% à 0.7982 (plus haut à 0.9809). Il a terminé au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours à 0.9764  pour la première fois depuis le 9 octobre. Malgré la publication d'une inflation à 3% en base annuelle pour septembre, la plus forte hausse en cinq ans, la livre sterling a perdu du terrain alors que des membres de la Banque d'Angleterre ont fait des commentaires accommodants devant le Parlement. Le GBP/USD a perdu 0.5% à 1.3189 (plus bas à 1.3152). Le dollar canadien a poursuivi sa consolidation face au billet vert suite aux incertitudes quant aux négociations de l'ALENA. L'USD/CAD a touché un plus haut à 1.2590 avant de revenir vers 1.2518, contre 1.2516 lundi. Le NZD/USD n'a pas réussi à franchir sa moyenne mobile à 200 jours à 0.7175, se maintenant à 0.7169. Il était largement anticipé que les forts chiffres de l'inflation au troisième trimestre (+0.5% sur un trimestre, +1.9% sur un an) ne changeraient pas l'avis de la Banque Centrale sur la politique monétaire. L'AUD/USD a consolidé vers 0.7843, contre 0.7850. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD s'est maintenu autour de 1.1770 alors que l'USD/JPY a progressé vers 112.20. Le GBP/USD a manqué de dynamisme haussier et s'est maintenu sous 1.3190. Le NZD/USD a consolidé sous 0.7160. L'or est revenu vers 1288 dollars l'once. Attendu aujourd’hui Les dépenses de construction pour l'eurozone pour août sont attendues. Au Royaume-Uni, le taux de chômage pour juin-août est attendu à 4.3%. Aux Etats-Unis, les mises en chantier pour septembre sont attendues à -0.4% sur un mois, les permis de construire sont attendus à -2.1% sur un mois. Le Livre Beige de la FED est également attendu. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (baissier sous 1.1785), USD/JPY (haussier au-dessus de 112.00), et GBP/USD (baissier sous 1.3235).
17/10
L'indice Cac 40 était presque étale (-0.03%) à 5361.37 points mardi. L'atonie de l'indice phare de la place de Paris engagée depuis le 6 octobre dernier se poursuit donc. Il y avait 27 valeurs en baisse pour 12 valeurs en hausse. Au chapitre des valeurs, Airbus Group (+4.83% à 80.79 euros) était bien orienté après avoir annoncé une prise de participation majoritaire dans le programme d'avions moyen-courrier CSeries du groupe canadien Bombardier. Remy Cointreau (-1.3% à 106.1 euros) a réalisé «un chiffre d'affaires de 544.4 millions d'euros au cours du premier semestre 2017-18, en croissance publiée de 6%. En organique (à devises et périmètre constants), les ventes sont en progression de 7%, grâce à la poursuite d'une excellente dynamique au deuxième trimestre (+6.2%). Fort d'un chiffre d'affaires semestriel conforme aux prévisions du groupe, Rémy Cointreau confirme son objectif d'une croissance de son résultat opérationnel courant sur l'exercice 2017-18, à devises et périmètre constants.» Le titre a subi des prises de bénéfices suite à cette publication. Sartorius Stedim Biotech (-12.52% à 51.5 euros), fournisseur de l'industrie pharmaceutique, a indiqué que la «performance de l'activité a été temporairement inférieure aux attentes. Le management estime que l'ensemble de ces facteurs va également influencer le développement de l'activité d'ici la fin de l'année 2017. Par conséquent, Sartorius Stedim Biotech anticipe désormais une croissance du chiffre d'affaires à taux de change constant d'environ 4% (objectif précédent : environ 8 à 12%). La marge d'Ebitda courant à taux de change constant devrait s'établir approximativement au même niveau que l'année dernière à 27.5% (objectif précédent : environ +0.5 point de base par rapport à décembre 2016).
<< 1   
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné aux services de Trading Central.
Profitez des analyses techniques et stratégies d’investissements disponibles sur TRADINGCENTRAL.fr à partir de 40€ par mois*
* Consultez l’intégralité des tarifs ici
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné au PACK EXPERT Tradingcentral.fr
Vous aussi, accédez aux analyses techniques et stratégies de TradingCentral.fr sur toutes les classes d'actifs, à partir de 35€ par mois*
* pour un abonnement de 24 mois au service classique Je m'abonne
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être membre de Trading Central.
Mot de passe oublié ?
Pas encore membre ?

GRATUIT : recevez tous les matins l'analyse du CAC 40 et un conseil gratuit dans votre boite email.

GRATUIT : consultez l'analyse des valeurs du SRD.

Devenir membre
DEVENEZ CLIENT
Ne passez plus votre temps
à rechercher des opportunités d'investissement
Je deviens client
Fermer
Contactez-nous

Trading Central ne garantit pas la fiabilité des informations fournies. Ces dernières reflètent la vision de Trading Central à un instant donné et elles sont donc susceptibles d'évoluer sans préavis. Elles ne s’appuient pas sur la connaissance de la situation financière ni l’expérience du Client. La responsabilité de Trading Central ne saurait donc être engagée sur la base des informations données par téléphone ou par courriel. Le Client est seul juge de l’opportunité des opérations qu’il pourra être amené à conclure et doit apprécier ses choix d’investissement en fonction de sa situation financière, de son expérience et de ses objectifs en matière de placement ou de financement (notamment son degré d’acceptation du risque de perte et la durée d’investissement envisagée). Pour bénéficier d’un conseil personnalisé et adapté à sa situation, le Client est invité par Trading Central à contacter un conseiller en gestion de patrimoine agréé par les autorités compétentes. Les recommandations de Trading Central ne constituent pas une incitation à investir et ne se substituent pas au propre jugement de l’investisseur. Elles ne doivent pas être l'unique base d'évaluation des stratégies ou instruments financiers concernés. Elles sont destinées à une clientèle autonome et avertie, disposant d'une bonne connaissance des marchés et outils boursiers, assumant pleinement les risques pris et acceptant les aléas boursiers.

Fermer
Mot de passe oublié ?

Pour recevoir votre nouveau mot de passe, entrez l'adresse email que vous nous avez communiquée lors de votre inscription.

Une fois votre nouveau mot de passe reçu, nous vous conseillons de vous rendre dans votre espace client/membre pour le modifier.