Commentaires de marchés

Le Cac 40 en hausse

L'indice Cac 40 a gagné 0.66% à 5324.4 points vendredi. Le marché parisien a terminé en hausse dans le sillage de Wall Street, comblant une partie des pertes de la semaine qui a été marquée par des remous politiques aux Etats-Unis et au Brésil. Sur le front des valeurs, Danone (+1.31% à 65.85 euros) a «réaffirmé son engagement de construire un modèle de croissance forte, durable et rentable et détaille son agenda entre 2017 et 2020». Le groupe agrolimentaire mondial anticipe pour 2020 «une croissance globale des ventes en données comparables comprise entre 4% et 5%», et «une marge opérationnelle courante supérieure à 16%». Eutelsat Communications (+1.96% à 22.4 euros) et le groupe Abertis ont trouvé un accord concernant la cession à Abertis de la participation de 33.69% détenue par Eutelsat dans Hispasat, dont Abertis est l’actionnaire majoritaire. «Le prix pour la participation d’Eutelsat est de 302 millions d’euros, soit un multiple d’Ebitda de 7.1x, sur la base des résultats 2016 d’Hispasat». L’opération, sujette à l’approbation des autorités compétentes, s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’Eutelsat consistant à rationaliser son portefeuille d’actifs afin de maximiser la génération de trésorerie. Euronext (+0.86% à 46.87 euros) a publié pour son premier trimestre un chiffre d’affaires en progression de 0.1% à 126.6 millions d’euros. Le résultat net a diminué de 9% à 43.9 millions d’euros. Arkema (+1.14% à 95.86 euros), le groupe de chimie, a annoncé l’acquisition par sa filiale Bostik de CMP Specialty Products, l’activité de produits de préparation des sols de la société CGM basée aux Etats-Unis. CMP Specialty Products a enregistré 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2016. Le montant de l’opération n’a pas été divulgué.
Précédent |  Suivant

Historique

du
au
22/08
Selon le Cac 40 future (échéance septembre 2017) à 8h, l'indice phare de la place de Paris est attendu en légère hausse à l'ouverture. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Lundi, les marchés américains ont progressé après deux jours de baisse. Le Dow Jones Industrial Average a grappillé 29 points (+0.1%) à 21703, et le S&P 500 a gagné 2 points (+0.1%) à 2428. Cependant, le Nasdaq Composite a perdu 3 points à 6213. Le secteur de l'immobilier a rebondi, Public Storage s'adjugeant 2.1% et Realty Income Corp 1.8%. Herbalife a bondi de 9.8% et Johnson Controls de 3.3%. Le secteur de l'énergie s'est retrouvé dans le rouge, le pétrole ayant subi une baisse de 2%. Chesapeake a chuté de 3.5%. Les marchés européens se sont maintenus en territoire négatif, le STOXX Europe 600 perdant 0.4%. Le DAX allemand a chuté de 0.8%, le FTSE britannique a perdu 0.1% et le CAC français a glissé de 0.5%. Le prix des obligations souveraines des Etats-Unis a progressé alors que les valeurs refuges étaient demandées. Le rendement du taux de référence du Trésor américain à 10 ans s'est ainsi inscrit à 2.182%, au plus bas depuis les 2.135% touchés le 26 juin, et contre 2.196% vendredi. Les prix du pétrole ont chuté de 2%, mettant fin à deux jours de hausse. Le pétrole brut a perdu 1.14 dollar (-2.4%) à 47.37 dollars le baril et le Brent a lâché 1.06 dollar (-2.0%) à 51.66 dollars le baril. L'or a gagné 0.5% à 1290 dollars l'once, au plus haut depuis le 6 juin et l'argent a progressé vers 16.97 dollars l'once, contre 16.93 dollars vendredi. Synthèse de marché: devises Le dollar américain est resté sous pression alors que les tensions géopolitiques persistent entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et que la conférence annuelle des banquiers centraux se tiendra à Jackson Hole en fin de semaine. Le dollar index a ainsi consolidé pour une deuxième séance consécutive, abandonnant 0.4% à 93.09. L'USD/JPY a poursuivi sa baisse, abandonnant 0.2% à 108.97 (plus bas du jour à 108.61), affichant une quatrième séance de baisse consécutive. L'USD/CHF a repris le chemin de la baisse en perdant 0.3% à 0.9616. L'euro a progressé de 0.5% à 1.1814 alors que la livre sterling a gagné 0.2% à 1.2899. Le dollar canadien est resté fort face au billet vert malgré la baisse des prix du pétrole. L'USD/CAD n'a ainsi pas réussi à se maintenir au-dessus du niveau des 1.2600 et a terminé la séance à 1.2557, en baisse de 0.2%. Les dollars australiens (à 0.7935) et néo-zélandais (à 0.7323) sont fermes face au dollar américain. Trading de pré-ouverture Durant la séance asiatique, le dollar américain s'est renforcé, l'USD/JPY progressant vers 109.30. L'EUR/USD a testé son support à 1.1800 et le GBP/USD a consolidé vers 1.2881. Les dollars australiens et néo-zélandais n'ont pas réussi a progresser. L'or a consolidé vers 1286 dollars l'once. Attendu aujourd'hui En Allemagne, le ZEW pour août est attendu à 85.2 pour la situation actuelle et à 15 pour les anticipations. Au Royaume-Uni, les emprunts du secteur public pour juillet sont attendus à 300 millions de livres. Aux Etats-Unis, l'indice des prix de l'immobilier résidentiel pour juin est attendu à +0.5% sur un mois. L'indice manufacturier de la Fed de Richmond pour août est attendu à 10. Niveaux techniques clés A surveiller : EUR/USD (haussier au-dessus de 1.1775), USD/JPY (haussier au-dessus de 108.70), et GBP/USD (baissier sous 1.2915).
21/08
Selon le Cac 40 future (échéance septembre 2017) à 8h00, l'indice phare de la place de Paris est attendu en légère baisse à l'ouverture.Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Vendredi, les marchés américains ont poursuivi leur baisse pour la deuxième séance consécutive alors que le départ du conseiller stratégique de M. Trump, Steve Bannon, ajoute à la confusion régnant à la Maison Blanche. Le  Dow Jones Industrial Average a perdu 76 points (-0.4%) à 21674, le S&P 500 a abandonné 4 points (-0.2%) à 2425, et le Nasdaq Composite a consolidé de 5 points (-0.1%) à 6216. Le secteur de l'immobilier a souffert avec Host Hotels & Resorts (-2.7%), GGP Inc (-2.2%) et Simon Properties (-2.3%), Nike a chuté de 4.4%. Cependant, le secteur de l'énergie a progressé alors que les prix du pétrole ont bondi de 3%. Noble Energy a ainsi gagné 2.7%. Les marchés européens se sont maintenus en territoire négatif, le STOXX Europe 600 perdant 0.7%. Le DAX allemand a abandonné 0.3%, le FTSE britannique a chuté de 0.9% et le CAC français a perdu 0.6%. La Maison Blanche a donc annoncé vendredi après-midi que Steve Bannon, représentant de l'aile populiste de l'administration Trump, n'était plus en poste. Les investisseurs ont considéré cette nouvelle comme étant positive pour l'avenir, les poussant à limiter leur demande pour les valeurs refuges comme les bons du Trésor et l'or. Le prix des obligations souveraines des Etats-Unis a ainsi rendu les gains réalisés en début de séance, le rendement du taux de référence du Trésor américain à 10 ans a ainsi fini à 2.196%, contre 2.197% jeudi. L'or a bondi vers un plus haut depuis le novembre 2016 à 1300 dollars l'once avant de consolider vers 1284 dollars, en baisse de 0.3%. L'argent a baissé de 0.4% à 16.93 dollars l'once. Les prix du pétrole ont bondi après la société Baker Hughes a annoncé que les entreprises américaines ont réduits le nombre de leurs puits de pétrole. Le pétrole brut a gagné 1.42 dollar (+3.0%) à 48.51 dollars le baril et le Brent a bondi de 1.69 dollar (+3.3%) à 52.72 dollars le baril. Synthèse de marché: devises L'USD/JPY a touché un plus bas de quatre mois à 108.58 avant de rebondir suite à l'annonce de l'éviction de Steve Bannon. Il a fini la séance à 109.17, en baisse de 0.4% et affichant une troisième séance de baisse consécutive. L'euro a rebondi de 0.3% à 1.1760 et l'USD/CHF a grappillé 0.2% à 0.9627.. Le dollar index a terminé à 93.43, contre 93.62 la veille. La livre sterling n'a pas réussi à se maintenir au-dessus de 1.2900 et a terminé à 1.2871, contre 1.2863 jeudi. Le dollar canadien s'est renforcé contre le billet vert après que l'inflation pour juillet est ressortie à 1.2%, contre 1.0% en juin. La hausse des prix du pétrole a également profité à la devise. L'USD/CAD a ainsi chuté de 0.7% à 1.2584. Les dollars australiens et néo-zélandais ont rebondi contre le dollar américain. L'AUD/USD s'est apprécié de 0.6% à 0.7927 et le NZD/USD a gagné 0.4% à 0.7312. Trading de pré-ouverture Durant la séance asiatique, le dollar américain a peu bougé. L'EUR/USD s'est maintenu autour de 1.1760 et l'USD/JPY autour de 109.20. Le GBP/USD a progressé vers 1.2880. L'or a touché un plus bas à 1280 dollars l'once avant de rebondir vers 1286 dollars. Attendu aujourd’hui Le prix de l'immobilier résidentiel britannique a perdu 0.9% sur un mois (contre +0.1% en juillet) mais a progressé de 3.1% sur un an en août (+2.8% en juillet). Il n'y a pas de statistique majeure en Europe aujourd'hui. Aux Etats-Unis, l'indice d'activité de la Fed de Chicago pour juillet est attendu à 0.10. Niveaux techniques clés A surveiller : EUR/USD (haussier au-dessus de 1.1730), USD/JPY (haussier au-dessus de 108.60), et GBP/USD (baissier sous 1.2900).
18/08
L'indice Cac 40 a lâché 0.64% à 5114.15 points vendredi. Après une ouverture en troue de cotation baissier, l’indice parisien a peiné à rebondir pour combler une partie de la perte enregistrée à l’ouverture.  Il y avait 37 valeurs en baisse pour 3 valeurs en hausse. Brunel International (-4.56% à 11.61 euros) a publié pour son deuxième trimestre un chiffre d’affaires à 189 millions d’euros en baisse de 18% par rapport à la même période de l’exercice précédent. L’Ebit est ressorti négatif d’1.2 million d’euros contre +7.5 millions d’euros il y a un an.  EDF (+1.38% à 9.41 euros): le réacteur nucléaire finlandais Olkiluoto 3 pourrait entrer en exploitation en décembre 2018 et va subir une phase de tests exhaustive, selon le directeur du projet. Nicox (+6.72% à 9.84 euros), société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé « que son partenaire licencié exclusif mondial l`a informé avoir déposé un mémoire concernant la lettre de réponse reçue de la Food and Drug Administration (FDA) américaine le 7 août 2017 relative à la demande d`autorisation de mise sur le marché pour la solution ophtalmique de latanoprostène bunod, 0,024% pour la réduction de la pression intraoculaire chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d`hypertension oculaire. » Thales (-1.73% à 93.35 euros) a remporté un contrat de 8 ans d'un montant maximum de 540 millions d'euros auprès de la Marine royale canadienne pour l'entretien de sa flotte. Au terme de ces 8 ans, ce contrat pourrait être reconduit de 27 ans pour un montant total évalué à 3.5 milliards d'euros. Enfin, Vinci (-0.78% à 76.57 euros) a enfoncé sa moyenne mobile 50 jours et TechnipFMC (-0.75% à 21.87 euros) a terminé à un nouveau plus bas relatif sur 3 mois face au STOXX Europe 600.
18/08
Selon le Cac 40 Future (échéance août 2017), l'indice phare de la place de Paris est attendu en nette baisse à l'ouverture. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Jeudi, les marchés américains ont perdu plus de 1% à la suite de la publication de mauvais résultats d'entreprises. Le Dow Jones Industrial Average a chuté de 274 points (-1.2%) à 21 750, et le S&P 500 a perdu 38 points (-1.5%) à 2430. Ces deux indices ont connu leur plus forte chute depuis le 17 mai. Le Nasdaq Composite s'est effondré de 123 points (-1.9%) à 6221. Le marché a également souffert de l'attaque terroriste à Barcelone mais surtout des inquiétudes grandissantes quant à la capacité de M. Trump de mettre en oeuvre son programme économique. L'indice de volatilité VIX, étalon de l'inquiétude des investisseurs, a bondi de 33%, la plus forte hausse depuis le 10 août. Wal-Mart Stores a perdu 1.6 après la publication de bénéfices en baisse. L Brands a chuté de 3.6%, Cisco de 4.0% et NetApp de 6.7%. Les marchés européens sont entrés en territoire négatif, le STOXX Europe 600 perdant 0.6%. Le DAX allemand a lâché 0.5% alors que le FTSE britannique et le CAC français ont abandonné 0.6%. Le prix des obligations souveraines des Etats-Unis a bondi en début de séance suite à des rumeurs sur la démission de Gary Cohn, directeur du conseil économique de M. Trump. Le rendement du taux de référence du Trésor américain à 10 ans a ainsi terminé à 2.197%, contre 2.224% la veille. Les prix du pétrole ont rebondi, le pétrole brut a ainsi gagné 0.31 dollar (+0.7%) à 47.09 dollars le baril et le Brent s'est adjugé 0.76 dollar (+1.5%) à 51.03 dollars le baril. L'or a gagné 0.4% à 1287 dollars l'once alors que l'argent a perdu 0.5% à 16.99 dollars l'once. Synthèse de marché: devises Au cours d'une séance volatile du fait des rumeurs sur la démission de Gary Cohn, le dollar est finalement resté ferme face à en euro en berne. Le dollar index a progressé vers 93.62, contre 93.54 mercredi après avoir touché un plus haut à 94.08 et un plus bas à 93.31. L'euro a plongé vers 1.1661 après que les minutes de la dernière réunion de la BCE ont montré que ses membres étaient inquiets d'une possible surévaluation de la monnaie. L'EUR/USD a fini à 1.1723, en baisse de 0.4% et rendant les gains réalisés la veille. L'USD/JPY a consolidé pour la deuxième séance consécutive, perdant 0.6% à 109.56 alors que l'USD/CHF a perdu 0.3%% à 0.9627. La livre sterling n'a pas réussi à rebondir durablement et a perdu 0.2% à 1.2683, sous sa moyenne mobile à 200 jours à 1.2865 pour la première fois depuis juin. Grâce à un meilleur rapport sur l'emploi en Australie, l'AUD/USD a bondi vers un plus haut à 0.7962 pour ensuite se retourner à la baisse et perdre 0.5% à 0.7884. L'USD/CAD a rebondi de 0.5%% à 1.2677 et le NZD/USD a abandonné 0.4% à 0.7280. Trading de pré-ouverture Durant la séance asiatique, le dollar américain a manqué de dynamisme haussier. L'EUR/USD a progressé vers 1.1733 alors que l'USD/JPY a consolidé vers 109.40. Le GBP/USD a rebondi au-dessus de 1.2880. L'AUD/USD s'est maintenu pour rejoindre le niveau des 0.7900. L'or est resté stable à 1287 dollars l'once. Attendu aujourd'hui Les dépenses de construction et la balance des paiements de l'eurozone pour juin sont attendues. En Allemagne, les prix à la production pour juillet sont attendus à +0.0% sur un mois et à +2.2% sur un an. Aux Etats-Unis, l'indice de confiance de l'Université du Michigan pour août est attendu à 94.0. Niveaux techniques clés A surveiller : EUR/USD (baissier sous 1.1760), USD/JPY (baissier sous 109.90), et GBP/USD (baissier sous 1.2910).
<< 1   
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné aux services de Trading Central.
Profitez des analyses techniques et stratégies d’investissements disponibles sur TRADINGCENTRAL.fr à partir de 40€ par mois*
* Consultez l’intégralité des tarifs ici
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné au PACK EXPERT Tradingcentral.fr
Vous aussi, accédez aux analyses techniques et stratégies de TradingCentral.fr sur toutes les classes d'actifs, à partir de 35€ par mois*
* pour un abonnement de 24 mois au service classique Je m'abonne
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être membre de Trading Central.
Mot de passe oublié ?
Pas encore membre ?

GRATUIT : recevez tous les matins l'analyse du CAC 40 et un conseil gratuit dans votre boite email.

GRATUIT : consultez l'analyse des valeurs du SRD.

Devenir membre
DEVENEZ CLIENT
Ne passez plus votre temps
à rechercher des opportunités d'investissement
Je deviens client
Fermer
Contactez-nous

Trading Central ne garantit pas la fiabilité des informations fournies. Ces dernières reflètent la vision de Trading Central à un instant donné et elles sont donc susceptibles d'évoluer sans préavis. Elles ne s’appuient pas sur la connaissance de la situation financière ni l’expérience du Client. La responsabilité de Trading Central ne saurait donc être engagée sur la base des informations données par téléphone ou par courriel. Le Client est seul juge de l’opportunité des opérations qu’il pourra être amené à conclure et doit apprécier ses choix d’investissement en fonction de sa situation financière, de son expérience et de ses objectifs en matière de placement ou de financement (notamment son degré d’acceptation du risque de perte et la durée d’investissement envisagée). Pour bénéficier d’un conseil personnalisé et adapté à sa situation, le Client est invité par Trading Central à contacter un conseiller en gestion de patrimoine agréé par les autorités compétentes. Les recommandations de Trading Central ne constituent pas une incitation à investir et ne se substituent pas au propre jugement de l’investisseur. Elles ne doivent pas être l'unique base d'évaluation des stratégies ou instruments financiers concernés. Elles sont destinées à une clientèle autonome et avertie, disposant d'une bonne connaissance des marchés et outils boursiers, assumant pleinement les risques pris et acceptant les aléas boursiers.

Fermer
Mot de passe oublié ?

Pour recevoir votre nouveau mot de passe, entrez l'adresse email que vous nous avez communiquée lors de votre inscription.

Une fois votre nouveau mot de passe reçu, nous vous conseillons de vous rendre dans votre espace client/membre pour le modifier.