Commentaires de marchés

Le Cac 40 perd du terrain

L'indice Cac 40 a abandonné 0.34% à 5012.16 points lundi. L'indice parisien a consolidé en ce début de semaine, sur fond de repli des cours du pétrole. Sur le front des valeurs, AB Science (+13.32% à 17.36 euros), société pharmaceutique, s’est envolé après avoir annoncé «le succès de l’analyse finale de l’étude AB10015 du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de maladie de Charcot». Cerenis Therapeutics (-8.47% à 1.73 euro), société biopharmaceutique dédiée au développement de nouvelles thérapies, s’est effondré après avoir présenté des «résultats négatifs» concernant l’étude de Phase II CARAT avec CER-001. Kering (-1.42% à 236.75 euros), le groupe de luxe, de mode et d’équipements sportifs, était mal orienté à la suite d’une dégradation de recommandation de la part d’un analyste. Solocal Group (-1.63% à 0.91 euro) : l’AMF a fait savoir qu’Amber, Monarch et Paulson, les principaux créanciers de Solocal, ont conclu un pacte d’actionnaires et possèdent désormais 14.2% du capital en concert du numéro un européen de la communication locale digitale. Veolia Environnement (+0.77% à 16.33 euros), le groupe de services aux collectivités, a remporté son premier contrat de recyclage de panneaux photovoltaiques, d’une durée de quatre ans, auprès de PV Cycle France, spécialisé dans la collecte et le traitement des panneaux photovoltaïques en fin de vie. Le montant de la transaction n’a pas été précisé. Havas (+0.17% à 8.28 euros) : la division britannique du groupe publicitaire a retiré temporairement ses publicités de Google et de Youtube suite à une polémique concernant l’affichage de publicités apparaissant sur des pages ou des vidéos avec des discours ou contenus haineux et extrémistes.
Précédent |  Suivant

Historique

du
au
28/04
L'indice Cac 40 est resté stable à 5267.33 points vendredi. Il y avait 21 valeurs en baisse pour 19 valeurs en hausse. Le marché parisien a peu évolué, faute de catalyseurs alors que le chiffres du PIB ont déçu. Sur le plan économique, la croissance du PIB au premier trimestre 2017 est ressortie en estimation anticipée à +0.3% contre +0.4% attendue par les économistes. Le PIB avait progressé de 0.5% au quatrième trimestre 2016 (révisé à partir de +0.4%). Par ailleurs, les prix à la consommation ont augmenté de 0.1% en avril en estimation préliminaire, comme attendu par les économistes. Ils avaient augmenté de 0.6% en mars. En outre, les prix à la production ont diminué de 0.5% en mars contre -0.3% en février (révisé à partir de -0.2%). Enfin, les dépenses des ménages ont reculé de 0.4% en mars, contre -0.7% en février (révisé à partir de -0.8%). Les économistes tablaient sur une augmentation de 0.5%. Sur le front des valeurs, Gemalto (-7.18% à 51.42 euros), leader mondial de la sécurité numérique, a fait état pour son premier trimestre d’un chiffre d’affaires de 651 millions d’euros, en recul de 6% à taux de change courants et de 8% à taux de change constants. Le groupe a annoncé la mise en place d’un plan de transition qui devrait contribuer pour plus de 50 millions d’euros au résultat des activités opérationnelles en base annuelle», et anticipe «un résultat des activités opérationnelles compris entre 300 et 350 millions d’euros au second semestre 2017». Teleperformance (+7.75% à 115.35 euros), leader mondial de la gestion omnicanal de l'expérience client externalisée, était bien orienté après avoir présenté pour son premier trimestre un chiffre d’affaires de 1.07 milliard d’euros, en progression de 11.7%. Le groupe a confirmé ses objectifs annuels 2017.
28/04
Les indices européens devraient peu évoluer en début de séance. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Jeudi, les indices américains ont affiché une légère progression, alors que le secteur des technologies poussait le Nasdaq Composite à une hausse de 23 points (+0.4%) à un nouveau record de 6048. Le Dow Jones Industrial Average a gagné 6 points à 20 981 et le S&P 500 a grappillé 1 point à 2388. Le secteur de l'énergie est resté dans le rouge alors que les prix du pétrole sont restés sous pression. Sur le plan économique, les demandes hebdomadaires d’allocation chômage sont ressorties, pour la semaine close le 22 avril, à 257,000, contre 243,000 la semaine précédente (révisé à partir de 244,000) et 245,000 attendu. Par ailleurs, les stocks de grossistes ont diminué de 0.1% en mars en estimation préliminaire, contre une hausse de 0.2% attendu, après une progression de 0.2% le mois précédent (révisé à partir de +0.4%). En outre, les commandes de biens durables ont progressé de 0.7% en mars en estimation préliminaire, contre +1.3% anticipé, et une hausse de 2.3% en février (révisé à partir de +1.8%). Enfin, les promesses de ventes de logements ont reculé de 0.8% en mars après avoir progressé de 5.5% le mois précédent. Elles étaient attendues en repli de 1%. Les marchés européens sont entrés en territoire négatif, le STOXX Europe 600 abandonnant 0.2%. Le DAX allemand a lâché 0.2%, le FTSE britannique a chuté de 0.7% et le CAC français a perdu 0.3%. Les obligations gouvernementales américaines sont restées stables, amenant le rendement du taux de référence américain à 10 ans vers 2.296%, contre 2.313% mercredi. Les métaux précieux sont restés sous pression alors que le dollar américain s'est renforcé. L'or a perdu 0.4% à 1263 dollars l'once, rendant les gains réalisés la veille. L'argent a chuté de 1.4% à 17.22 dollars l'once, au plus bas depuis le 14 mars. Les prix du pétrole sont restés sous pression. Le Brent a perdu 0.14 dollar (-0.3%) à 51.68 dollars le baril et le pétrole brut a lâché 0.37 dollar (-0.7%) à 49.25 dollars le baril. Synthèse de marché: devises Le dollar américain s'est renforcé contre les autres devises majeures et le dollar index a progressé pour le deuxième jour consécutif en s'inscrivant à 99.07, contre 99.04 la veille. L'euro a poursuivi sa consolidation, l'EUR/USD abandonnant 0.3% à 1.0872 et l'EUR/GBP chutant de 0.7% à 0.8424. La BCE a maintenu son principal taux directeur à 0.0%, conformément aux prévisions du marché. Le taux de rémunération des dépôts, à -0.40%, et celui de prêt marginal, à 0.25%, sont également inchangés. La BCE poursuivra son programme d’assouplissement quantitatif comme annoncé ces derniers mois, au rythme de 60 milliards entre avril et décembre 2017. Mario Draghi a indiqué que les risques pour l’économie européenne ont à nouveau diminué L'USD/JPY a bondi vers 111.25 contre 111.03 mercredi. Comme attendu, la Banque du Japon a maintenu sa politique monétaire inchangée et a par ailleurs affiché son plus grand optimisme depuis neuf ans. La livre sterling est restée orientée à la hausse, le GBP/USD dépassant le niveau des 1.2900. Le dollar canadien a subi une séance volatile au gré des annonces de M. Trump concernant l'ALENA. A l'ouverture du marché asiatique, l'USD/CAD a franchi 1.3600 à la hausse suite à l'annonce que la Maison Blanche se retirerait de l'ALENA. Cependant, plus tard dans la journée, M. Trump a accepté de ne pas se retirer de l'accord immédiatement, poussant l'USD/CAD vers 1.3528. Il a ensuite rebondi vers 1.3670 durant les heures de cotations américaines et a terminé en hausse de 0.1% à 1.3631. Le dollar australien a baissé de 0.2% à 0.7461 contre le dollar américain et le NZD/USD a également consolidé de 0.2% à 0.6876. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD a poursuivi sa baisse vers 1.0860 et l'USD/JPY a consolidé vers 111.10. La livre sterling a poursuivi sur sa tendance haussière et a touché 1.2916 contre le dollar américain. L'or a progressé vers 1265 dollars l'once. Attendu aujourd'hui L'inflation de l'eurozone pour avril est attendue à +1.8% sur un an. Les ventes de détail en Allemagne pour mars sont attendues à +0.0% sur un mois et à +2.2% sur un an alors que les prix à l'importation sont attendus à -0.1% sur un mois et à +6.5% sur un an. En France, le PIB sur premier trimestre est attendu à +0.4% sur un trimestre et à +0.9% sur un an alors que l'inflation pour avril est attendue à +0.1% sur un mois et à +1.2% sur un an. Au Royaume-Uni, le PIB du premier trimestre est attendu à +0.4% sur un trimestre et à +2.2% sur un an. Le prix de l'immobilier pour avril est attendu à +0.1% sur un mois et à +3.3% sur un an. Aux Etats-Unis, le PIB du premier trimestre est attendu à +1.0% sur un trimestre alors que la consommation des ménages est attendue à +0.9% sur un trimestre. L'indice PMI de Chicago est attendu à 56.20. L'estimation finale de l'indice de confiance de l'Université du Michigan pour avril est attendue à 98. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (baissier sous 1.0895), GBP/USD (haussier au-dessus de 1.2800) et USD/JPY (haussier au-dessus de 111.00).
27/04
L'indice Cac 40 a abandonné 0.31% à 5271.7 points jeudi. Le marché parisien s'est légèrement replié alors que le discours de la BCE n'a révélé aucune surprise. Sur le front des valeurs, Nokia (+4.34% à 5.19 euros), l’équipementier de télécommunications, a bondi après avoir indiqué être optimiste, et observé des signes de reprise du marché. Le résultat d’exploitation trimestriel a diminué de 1% à 341 millions d’euros, mais s’est révélé supérieur aux attentes. TechnipFMC (-5.83% à 28.05 euros) a publié pour le premier trimestre de son exercice 2017 un BPA dilué de 0.41 dollar contre 1.21 dollar un an plus tôt. Le résultat net a augmenté à 190.8 millions de dollars contre 147.4 millions il y a un an. En outre, le groupe a annoncé un programme de rachat d’actions de 500 millions de dollars. Ingenico (-3.29% à 84.55 euros), leader mondial des solutions de paiement intégrées, a fait état pour son premier trimestre d’un chiffre d’affaires de 594 millions d’euros, en hausse de 5% en données comparables, soutenue par ses activités en Europe-Afrique et en Asie-Pacifique. Le groupe a confirmé ses objectifs pour l’exercice en cours, et prévoit une croissance organique de l’ordre de 7%, et une marge d’Ebitda «légèrement supérieure à celle de 2016 (20.6%)». Total (-1.17% à 47.29 euros) a présenté pour le premier trimestre de son exercice 2017 un résultat net ajusté de 2.6 milliards de dollars, en nette progression de 56%, tiré par le rebond des prix du pétrole. Le groupe a confirmé ses objectifs pour l’exercice en cours. Orange (-1.26% à 14.54 euros) a enregistré pour son premier trimestre un chiffre d’affaires de 10.07 milliards d’euros, en progression de 0.8%. L’Ebitda ajusté s’est élevé à 2.6 milliards d’euros, en hausse de 2% à données comparables.
27/04
Selon l'indice future Cac 40 (échéance mai 2017) à 8h00, l'indice phare de la place parisienne devrait démarrer la séance dans le rouge. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Mercredi, les indices américains ont consolidé leurs gains après l'annonce des baisses d'impôts de M. Trump. Les investisseurs semblent en effet les avoir déjà anticipées tout en gardant à l'esprit les difficultés à venir pour faire voter cette réforme. Le Dow Jones Industrial Average a ainsi consolidé de 21 points (-0.1%) à 20 975, le S&P 500 a abandonné 1 point à 2387 et le Nasdaq Composite est resté inchangé à 6025. United Technologies a progressé de 1.1%% après la publication de bénéfices plus élevés qu'attendu alors que Procter & Gamble a chuté de 2.5% après avoir publié des ventes sous les attentes. La réforme fiscale annoncée par M. Trump consiste en une baisse de l'impôt sur les sociétés à 15%, contre 35% aujourd'hui. L'impôt sur le revenu serait simplifié en baissant le nombre de tranches imposables de sept à trois. Les marchés européens ont poursuivi leur progression initiée par la première place de M. Macron au premier tour de l'élection présidentielle française, affichant une troisième séance de hausse consécutive. Le STOXX Europe 600 s'est adjugé 0.5%, le CAC français a gagné 0.2%. Le DAX allemand a grappillé moins de 0.1% et le FTSE britannique a progressé de 0.2%. Les obligations gouvernementales américaines ont rebondi, poussant le rendement du taux de référence américain à 10 ans vers 2.313%, contre 2.330% mardi. L'or a plongé vers 1259 dollars l'once avant de rebondir vers 1268 dollars, en hausse de 0.4%. L'argent a poursuivi sa chute en abandonnant 0.5% à 17.46 dollars l'once, au plus bas depuis le 20 mars. Il se trouve sous sa moyenne mobile à 200 jours (à 17.53 dollars) pour la première fois depuis le 17 mars. Le Brent a chuté de 0.28 dollar (-0.5%) à 51.82 dollars le baril, alors que le pétrole brut s'est adjugé 0.06 dollar (+0.1%) à 49.62 dollars le baril. Les stocks hebdomadaires de pétrole américain ont baissé de 3.6 millions de barils la semaine dernière, plus qu'attendu. Synthèse de marché: devises Le dollar américain, tout comme les marchés actions, a consolidé ses gains après l'annonce de la réforme fiscale de la Maison Blanche. Le dollar index a consolidé sous un plus haut à 99.33 pour finir à 99.04, toujours au-dessus de son plus bas de cinq mois et demi à 98.78 touché mardi. L'euro s'est maintenu sous la résistance à 1.0950 contre le dollar américain en consolidant vers 1.0903 (plus bas du jour à 1.0855), en baisse de 0.2%. L'USD/JPY a bondi vers 111.77, au plus haut depuis le 31 mars, mais a finalement terminé à 111.03, contre 111.08 mardi. La livre sterling a quant à elle progressé vers 1.2846, contre 1.2840 la veille, face au dollar américain. Le dollar canadien et le peso mexicain ont subi les annonces selon lesquelles la Maison Blanche souhaiterait se retirer de l'ALENA. L'USD/CAD a gagné 0.3% à 1.3613, affichant une quatrième séance de hausse consécutive. L'USD/MXN a bondi de 1.8% à 19.17, au plus haut depuis le 16 mars. Le dollar australien a souffert après la publication de prix à la consommation en hausse de 0.5% sur un trimestre et de 2.1% sur un an au premier trimestre, contre +0.6% et +2.3% attendu. L'AUD/USD a perdu 0.4% à 0.7472, sous sa moyenne mobile à 200 jours. Le dollar néo-zélandais a chuté de 0.9% à 0.6889, au plus bas depuis le 27 décembre. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD s'est maintenu au-dessus de 1.0900. La livre sterling a progressé vers 1.2876. L'USD/JPY a touché un plus haut à 111.40 avant de consolider vers 111.20. Comme attendu, la Banque du Japon a maintenu sa politique monétaire inchangée. Le dollar canadien et le peso mexicain ont rebondi face au billet vert après des annonces selon lesquelles M. Trump ne sortirait pas de l'ALENA immédiatement. L'USD/CAD a chuté vers 1.3530 alors que l'USD/MXN a baissé vers 18.95. L'or a consolidé vers 1265 dollars l'once. Attendu aujourd'hui La décision de politique monétaire de la BCE est attendue inchangée. L'indice de confiance des consommateurs de l'eurozone pour avril est attendu à -3.6. L'indice de confiance des consommateurs pour mai en Allemagne est attendu à 9.9. L'inflation pour avril est attendue à -0.1% sur un mois et à +1.9% sur un an. Aux Etats-Unis, les demandes hebdomadaires d'allocations au chômage pour la semaine finissant au 22 avril sont attendues à 245 000. Les stocks des grossistes pour mars sont attendues à +0.2% sur un mois et les commandes de biens durables sont attendues à +1.3% sur un mois. Les promesse de ventes de logements pour mars sont attendues à -1.0% sur un mois. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (baissier sous 1.0920), GBP/USD (haussier au-dessus de 1.2830) et USD/JPY (haussier au-dessus de 110.90).
26/04
L'indice Cac 40 a grappillé 0.19% à 5287.88 points mercredi. Le marché parisien a gagné du peu de terrain alors que Donald Trump devait présenter sa réforme fiscale. Sur le plan économique, l’indice de confiance des consommateurs pour le mois d’avril est ressorti à 100, comme attendu par les économistes et en mars. Sur le front des valeurs, Bic (-10.26% à 108.5 euros) a enregistré pour le premier trimestre de son exercice 2017 un résultat net de 49.7 millions d’euros, en baisse de 2.7% en publié. Le chiffre d’affaires est resté stable à 469.2 millions d’euros, mais a reculé de 4.1% à taux de change constants, «affecté par la faiblesse des marchés de la papeterie et des rasoirs aux États-Unis». Le groupe a maintenu ses perspectives 2017. Dassault Systemes (-5.85% à 79.7 euros), l’éditeur de logiciels, a fait part pour son premier trimestre d’une croissance de 7% du chiffre d’affaires «IFRS» à 759.8 millions d’euros et de 8% du chiffre d’affaires «non-IFRS» à 765.7 millions d’euros, «au-dessus de ses objectifs grâce à la bonne performance du secteur automobile». Les objectifs financiers 2017 ont été confirmés, et relevés en tenant compte de l’ajustement des taux de change. Capgemini (+1.48% à 92.75 euros), l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, a fait état pour son premier trimestre d’un chiffre d’affaires 3.17 milliards d’euros, en hausse de 2.8% à taux de change constants (+2.6% à taux de change et périmètre constant). Tarkett (+4.42% à 42.53 euros) a dévoilé pour son premier trimestre un chiffre d’affaires de 612 millions d’euros, en progression de 6.1%, dont 2.8% de croissance organique. La marge d’Ebitda ajusté a augmenté de 62 points de base à 8.4% contre une hausse de 7.8% au premier trimestre 2016.
26/04
Les indices européens devraient peu évoluer en début de séance. Synthèse de marché: actions, obligations, matières premières Mardi, les indices américains ont poursuivi leur progression pour la deuxième journée consécutive, poussés par des publications de résultats meilleures qu'attendu. Le Nasdaq Composite a franchi la barre des 6000 pour la première fois de son histoire en progressant de 41 points (+0.7%) à 6025. Le Dow Jones Industrial Average a bondi de 232 points (+1.1%) à 20 996, le S&P 500 s'est adjugé 14 points (+0.6%) à 2388. Caterpillar a bondi de 7.9% après avoir relevé ses objectifs et McDonald's a gagné 5.6% après avoir annoncé de meilleures ventes. Les marchés européens se sont maintenus en territoire positif, le STOXX Europe 600 progressant de 0.2%. Le DAX allemand a grappillé 0.1% alors que le FTSE britannique et le CAC français ont gagné 0.2%. La demande pour les valeurs refuges a diminué alors que les investisseurs se tournent vers des actifs plus risqués. Les obligations gouvernementales, les métaux précieux ainsi que le yen japonais ont ainsi consolidé. Le rendement du taux de référence américain à 10 ans a touché un plus haut de deux semaines à 2.343% avant de finir à 2.332%, contre 2.274% lundi. L'or a perdu 0.9% à 1263 dollars l'once. L'argent a plongé de 2.0% à 17.55 dollars l'once. En sept séances, il a perdu 5.2%, ou 0.97 dollar. Le Brent a rebondi de 0.50 dollars (+1.0%) à 52.10 dollars le baril. Le pétrole brut a gagné 0.33 dollar (+0.7%) à 49.56 dollars le baril, mettant fin à six séances de baisse totalisant une perte de 7.4%. Synthèse de marché: devises L'euro a poursuivi sa progression face au dollar américain suite au résultat du premier tour de l'élection présidentielle française. L'EUR/USD a ainsi bondi vers son plus haut depuis le 10 novembre à 1.0950, avant de finir à 1.0922, un plus haut de cinq mois et demi. Le dollar index a glissé de 0.3% à 98.83, au plus bas depuis le 10 novembre. L'USD/JPY a bondi de 1.2% à 111.08, au plus haut depuis le 31 mars. Il est repassé au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (à 110.95). Le GBP/USD a quant à lui rebondi de 0.4% à 1.2840, toujours au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (à 1.2776). Le dollar canadien a consolidé vers 1.3626 face au dollar américain, au plus bas depuis février 2016, après que le département du Commerce américain a indiqué vouloir imposer une taxe sur les importations de bois du Canada. L'USD/CAD a fini la séance en hausse de 0.5% à 1.3569. L'AUD/USD a chuté de 0.4% à 0.7535, juste au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (à 0.7534) alors que le NZD/USD a baissé de 0.9% à 0.6949. Trading de pré-ouverture Durant les heures de cotations asiatiques, l'EUR/USD a poursuivi sa progression vers 1.0944. L'USD/JPY est resté à la hausse en touchant 111.37. Le GBP/USD a progressé vers 1.2844. Le dollar australien a consolidé vers 0.7503 après la publication des prix à la consommation en hausse de 0.5% sur un trimestre et de 2.1% sur un an au cours du premier trimestre, contre +0.6% et +2.3% attendu. L'or a consolidé vers 1260 dollars l'once. Attendu aujourd'hui En Europe, l'indice de confiance des consommateurs en France pour avril est attendu à 100. Il n'y a pas de statistiques attendues aux Etats-Unis. Niveaux techniques clés A surveiller: EUR/USD (haussier au-dessus de 1.0900), GBP/USD (haussier au-dessus de 1.2800) et USD/JPY (haussier au-dessus de 110.65).
25/04
L'indice Cac 40 a grappillé 0.17% à 5277.88 points mardi. Le marché parisien a clôturé dans le vert, consolidant ses gains après qu'Emmanuel Macron a fini en tête du premier tour de l'élection présidentielle. Sur le plan économique, l’indicateur du climat des affaires dans le secteur manufacturier a progressé à 108 en avril contre 105 le mois précédent (révisé à partir de 104). L’indicateur était attendu inchangé. Sur le front des valeurs, LVMH (+3.94% à 223.15 euros), le groupe de luxe, a annoncé un projet de simplification des structures au moyen de l’offre publique simplifiée du Groupe Familial Arnault sur les actions Christian Dior (+11.09% à 252 euros) Christian Dior qu’il ne détient pas à ce jour, pour une valeur d’entreprise de 6.5 milliards d’euros. La totalité de la marque Dior sera groupée chez LVMH. L’offre publique valorise Christian Dior à 260 euros par action, et «reflète une prime de 14.7% par rapport au cours de clôture de l’action au 24 avril 2017». Par ailleurs, le Groupe Arnault portera sa participation dans LVMH de 37% à 47%, et serait prêt à céder sa participation de 8.5% dans Hermes (-4.51% à 440.75 euros) Hermes. Peugeot (-1.17% à 18.95 euros) était mal orienté après l’ouverture d’une information judiciaire pour tromperie aggravée concernant ses moteurs diesels. Solocal Group (+4.16% à 0.98 euro) a enregistré pour son premier trimestre 2017 un chiffre d’affaires en repli de 1% à 189 millions d’euros. Le groupe a confirmé ses perspectives pour l’exercice 2017. Eurofins Scientific (+2.3% à 440 euros) était bien orienté après avoir confirmé ses objectifs. Le groupe a affiché pour son premier trimestre un chiffre d’affaires de 685 millions d’euros, en hausse de 17.7% (+7% en croissance organique), un chiffre supérieur au consensus.
<< 1   
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné aux services de Trading Central.
Profitez des analyses techniques et stratégies d’investissements disponibles sur TRADINGCENTRAL.fr à partir de 40€ par mois*
* Consultez l’intégralité des tarifs ici
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné au PACK EXPERT Tradingcentral.fr
Vous aussi, accédez aux analyses techniques et stratégies de TradingCentral.fr sur toutes les classes d'actifs, à partir de 35€ par mois*
* pour un abonnement de 24 mois au service classique Je m'abonne
Fermer
Pour accéder à cette page, vous devez être membre de Trading Central.
Mot de passe oublié ?
Pas encore membre ?

GRATUIT : recevez tous les matins l'analyse du CAC 40 et un conseil gratuit dans votre boite email.

GRATUIT : consultez l'analyse des valeurs du SRD.

Devenir membre
DEVENEZ CLIENT
Ne passez plus votre temps
à rechercher des opportunités d'investissement
Je deviens client
Fermer
Contactez-nous

Trading Central ne garantit pas la fiabilité des informations fournies. Ces dernières reflètent la vision de Trading Central à un instant donné et elles sont donc susceptibles d'évoluer sans préavis. Elles ne s’appuient pas sur la connaissance de la situation financière ni l’expérience du Client. La responsabilité de Trading Central ne saurait donc être engagée sur la base des informations données par téléphone ou par courriel. Le Client est seul juge de l’opportunité des opérations qu’il pourra être amené à conclure et doit apprécier ses choix d’investissement en fonction de sa situation financière, de son expérience et de ses objectifs en matière de placement ou de financement (notamment son degré d’acceptation du risque de perte et la durée d’investissement envisagée). Pour bénéficier d’un conseil personnalisé et adapté à sa situation, le Client est invité par Trading Central à contacter un conseiller en gestion de patrimoine agréé par les autorités compétentes. Les recommandations de Trading Central ne constituent pas une incitation à investir et ne se substituent pas au propre jugement de l’investisseur. Elles ne doivent pas être l'unique base d'évaluation des stratégies ou instruments financiers concernés. Elles sont destinées à une clientèle autonome et avertie, disposant d'une bonne connaissance des marchés et outils boursiers, assumant pleinement les risques pris et acceptant les aléas boursiers.

Fermer
Mot de passe oublié ?

Pour recevoir votre nouveau mot de passe, entrez l'adresse email que vous nous avez communiquée lors de votre inscription.

Une fois votre nouveau mot de passe reçu, nous vous conseillons de vous rendre dans votre espace client/membre pour le modifier.